wIKiboursier.fr > Encyclopedie > Fonctionnement des marchés > Arbitrage d’obligations convertibles

Arbitrage d’obligations convertibles

Définition de arbitrage d’obligations convertibles

La stratégie d’arbitrage sur obligation convertible vise à exploiter la mauvaise évaluation en obligations convertibles, en achetant une obligation convertible sous-évaluée et de prendre une position courte sur le titre sous-jacent. Les arbitragistes emploient généralement delta neutre couverture, dans laquelle ils couvrent les actions selon le delta actuel de la liaison.

Lorsque les arbitragistes achètent des obligations convertibles, ils ont créé une position initiale courte de sorte qu’aucun résultat n’est généré à partir de très faibles mouvements dans le prix de l’action sous-jacente; les profits sont générés à partir du rendement de l’obligation convertible et la bonification d’intérêt de la position à découvert. Après avoir établi la position initiale courte, les arbitragistes couvrent dynamiquement pour rester en delta neutre. En particulier, si le prix de l’action des sous-jacents augmente, ils vendent plus d’actions en raison de l’augmentation de delta. Si le prix des actions diminue, ils rachètent des actions pour couvrir une partie de la position à découvert parce que le delta a diminué.

Exemple

Les hedge funds sont des acteurs importants dans le marché des obligations convertibles. En 2003, il a été estimé que les fonds spéculatifs ont acheté 70 pour cent des émissions primaires.

Les Fonds convertibles de couverture d’arbitrage d’obligations convertibles achètent des obligations, qui sont généralement sous-évaluées lors de l’émission, et emploient la stratégie d’arbitrage pour faire des profits. Le Dow Jones Credit Suisse Convertible Arbitrage Hedge Fund Index est un indice pondéré des actifs qui permet de suivre la performance des fonds convertibles de couverture d’arbitrage d’obligations.

Entrées connexes