CFD

Définition des contrats pour la différence

Un contrat pour la différence (CFD) est essentiellement un contrat entre un investisseur et une banque d’investissement ou une société de pari. A la fin du contrat, les parties s’échangent la différence entre les prix d’ouverture et de fermeture d’un instrument financier donné, y compris les actions ou les matières premières.

Les CFD ne donnent pas de droit de votes comme des actions ordinaires, mais permettent aux investisseurs d’obtenir une exposition économique à une société cotée en bourse pour une fraction du coût d’achat d’actions. Ils échappent également au droit de timbre et peuvent acheter en gros volume sans déclencher l’obligation de divulguer l’exploitation. Une forme de dividende synthétique est normalement aussi à payer.

Je verse à l’autre la différence entre le moment où le contrat a été convenu et celui ou il se termine.

Donc, comme un Pari , les CFD impliquent que  l’investisseur prends un point de vue opposé à l’assureur ou émetteur, en spéculant sur le fait que le prix des actifs va augmenter, en achetant (positions «long»), ou par la vente (la position «short»).

En outre, comme les paris de propagation, les CFD n’encourent aucun droit de timbre car ils n’impliquent pas l’achat d’un actif, en acceptant de recevoir ou de payer le mouvement de son prix. Et parce que vous avez seulement à immobiliser un petit dépôt, appelée «marge», vous pouvez faire de plus gros bénéfices – ou de plus grosses pertes -. Sur l’argent que vous engagez, de petits mouvements de prix sur CFD vous offrent les avantages des actions sans la plupart des inconvénients.